Fablabs en France : que se passe-t-il ?

Je n’ai pas l’habitude de pousser des coups de gueule en public ou verser dans la politique, mais aujourd’hui en parcourant comme chaque jour la liste de mes flux, je suis tombé sur un article de notre collègue poilu de La Grotte Du Barbu sur lequel je ne peux que réagir.

J’apprends dans cet article qu’au mois de juin, le gouvernement a annoncé la levée d’un million d’€uros pour l’aide au développement des Fablabs sur le territoire.
J’y apprends que sur les 154 projets déposés, seuls 14 ont été retenus pour se partager ce qui semble être devenu un « pactole » depuis : l’enveloppe de départ semble avoir été multipliée par 15 entre temps (les infos ne sont pas encore bien claires à ce sujet)
J’y apprends que sur ces 14 projets retenus, 7 sont des entreprises à but lucratif, et seulement 3 existaient avant l’annonce du gouvernement…
Parmi les 14 lauréats, on trouve d’ailleurs quelques coquilles visiblement vides et créées pour l’occasion : http://usine.io/ par exemple, semble avoir des buts assez éloignés de l’esprit Makers (100€ minimum par mois pour adhérer et donc accéder à un Fablab ? Sérieusement ???). D’ailleurs leur logo sous copyright a été volé sur le site d’un fastfood de luxe américain, c’est quand même pas très fin… mais ça empêche visiblement pas de décrocher la timbale…

Inutile de commenter l’amertume des Fablabs à la suite de l’annonce des différents lauréats, après 3 mois de silence complet de la part du gouvernement, et même pas un mail aux projets non retenus…

En ce qui nous concerne, c’est vite vu : la comm est tellement bonne en France, qu’on était même pas au courant de cet appel à projets… Et pourtant, on en a rencontré du monde ces 6 derniers mois, en juillet on était aux RMLL, on y a entre autres rencontré les gens de l’APRIL (qui eux savaient, j’imagine)… Ben non, on était pas au courant, malgré tout ça…

Le point positif est que cette immense déception semble donner un élan (de rage ?) aux différents Fablabs, dont le notre, avec des réseaux de contacts qui sont en train de se créer et des projets qui sortent de leur trou, plus nombreux que jamais.

Si vous voulez l’histoire complète à ce jour de ce qui ressemble bien à un siphonnage d’argent public, je vous conseille vivement l’article d’origine et ses commentaires sur La Grotte Du Barbu :
[Coup de gueule] Appel à projet du ministère sur les FabLab, où comment nous nous sommes faits “fleurettifiés”

Un document Etherpad regroupe également en détails tout ce qui a pu être recoupé au sujet de cet appel à projets depuis le départ.

Voici enfin l’ébauche du compte-rendu qui sera prochainement publié par le collectif Interfabs (qui d’ailleurs, n’est en aucun cas le représentant légitime de l’ensemble de la mouvance Fablabs)

About Captain Stouf

Spécialiste en systèmes informatiques, Développeur matériel et logiciel, Inventeur, Maker : électronique, Systems on Chip, micro-controlleurs, Internet of Things, Modélisation / Scan / Impression 3D, Imagerie...

Laisser un commentaire