Raspberry Pi ~01 : Présentation

Le Raspberry Pi est un mini-ordinateur low-cost (environ 35€) format carte de crédit à processeur ARM, conçu par le créateur de jeux vidéos David Braben (Elite) dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi.

Cet ordinateur vendu sans boitier ni alimentation ni périphériques, est destiné à faire diminuer les coûts d’informatisation en permettant l’utilisation de matériel de récupération, et encourager l’apprentissage de la programmation informatique. Disposant de ports USB, d’un CPU ARM à 700MHz, de 256 Mo de mémoire, il est suffisemment puissant pour une large palette d’utilisations. Dans sa version 2, il embarque également un port ethernet et sa mémoire vive passe à 512 Mo. Un gros atout est la présence d’une puce graphique BMC Videocore 4 permettant un décodage vidéo Full HD (1080p à 30 images/s), permettant son utilisation dans un cadre multimedia/mediacenter/émulation de consoles. Il dispose de 2 sorties vidéo (Composite et HDMI), ainsi que d’une sortie audio en jack 3.5mm.

Il est alimenté en 5V / 700mA via un port micro-USB (ne permettant pas l’échange de données). Certains périphériques USB gourmands en énergie peuvent nécessiter une alimentation séparée, c’est pourquoi certains utilisateurs utilisent un hub USB auto-alimenté pour brancher leurs différents périphériques.

Coté stockage, le Raspberry Pi utilise une carte SD en tant que disque dur, qui embarque également le firmware et le bootloader du système. En cas de brick suite à une mauvaise manipulation par exemple, il suffit donc de réinstaller la carte SD pour débloquer la machine. Il est néanmoins possible d’utiliser un périphérique USB (clé, disque dur), mais une carte SD sera toujours nécessaire pour démarrer la machine : elle cherche le bootloader à cet endroit, et pas ailleurs.

Le Rapsberry Pi embarque également plusieurs interfaces de bas-niveau sur la carte-mère, permettant de le connecter directement au monde extérieur. Ces GPIO (General Purpose Input/Output), situés pour la plupart sur un port 26 pins, comprennent : SPI, I2C, serial UART, +3.3V, +5V et GND (les pins d’interface utilisent 3.3V et ne tolèrent pas 5V). Une caméra sortie récemment se branche sur un port séparé : le port DSI.

Cependant, et afin de réduire les coûts, le Rapsberry Pi n’embarque pas d’horloge interne (real time clock).

Fonctionnant sous Linux, voici les principales distributions compatibles :

Enfin, il est important de noter que le Raspberry Pi a passé les certifications FCC, CE, C-tick et REACH Classe A. Il est donc certifié pour un environnement industriel.

En résumé, le Raspberry Pi est la machine idéale pour :

  • monter un petit serveur à basse consommation,
  • installer un media-center performant à bas prix,
  • s’initier à la programmation, l’électronique, l’informatique embarquée, la robotique, grace à ses extensions GPIO.

Cet article fait partie d’une série de petits guides concernant le Raspberry Pi. Le sommaire se trouve ici.

About Captain Stouf

Spécialiste en systèmes informatiques, Développeur matériel et logiciel, Inventeur, Maker : électronique, Systems on Chip, micro-controlleurs, Internet of Things, Modélisation / Scan / Impression 3D, Imagerie…

Laisser un commentaire