Pourquoi « Libre » : notre philosophie

Notre philosophie repose sur une idée simple : nous, êtres humains, ne pouvons nous améliorer que si nous partageons la Connaissance.

Nous sommes deux développeurs, habitants d’une sorte de No Man’s Land numérique entre France et Suisse, où presque rien ne rentre ni ne sort.

Retour « quelques » années en arrière : nous sommes au début des années 80. Macintosh vient tout juste de sortir son Apple IIe, Microsoft commence à peine à songer au concept de Windows 1.0. De notre côté, nous sommes deux gamins nés à la fin des années 70, qui commencent à approcher l’informatique avec un Amstrad CPC pour l’un, un MSX pour l’autre. Internet n’existait évidemment pas, nous n’avions accès à aucune documentation, c’était le (bon) temps de la débrouille. Le peu de connaissances que nous pouvions glaner, nous nous devions de la partager. Je me souviens, pendant mes jeunes années, avoir dû voyager aux Pays-Bas pour rencontrer d’autres utilisateurs de MSX, afin d’échanger quelques logiciels et revues spécialisées (très rarement en Français), car introuvables (j’avais du me mettre au Kanji, pour comprendre mon premier code, je devais avoir 8 ou 10 ans). En 2005, lorsque la moitié de la planète était déjà inscrite à Facebook, nous attendions toujours notre raccordement à l’ADSL…

Notre difficulté à accéder à la Connaissance nous a donc appris à la repartager, depuis notre plus jeune age. Lorsque les licences libres et open-source sont apparues dans les années 90, nous étions déjà de fait en train d’appliquer leur philosophie.

Nous voyons depuis les ravages causés par les « patent-trolls » et les technologies fermées, l’accès a la connaissance qui devient de plus en plus verrouillé alors que les moyens disponibles pour la partager s’améliorent sans cesse. Nous avons donc décidé, à notre petit niveau, d’appliquer et partager notre philosophie.

Nous n’avons pas choisi de faire du libre, mais c’est le monde du libre qui correspond le plus à notre idée.

Hardware-libre

Hardware-libre

Laisser un commentaire