Le nouveau Raspberry Pi-B+

Ce matin, la fondation Raspberry Pi a pris tout le monde par surprise (ou presque) en annonçant une nouvelle évolution du Raspberry Pi B : le Raspberry Pi-B+.

rsz_b-

Si les évolutions ne sont pour la plupart pas phénoménales, il offre pourtant quelques améliorations intéressantes par rapport au modèle B.

La Fondation précise que ce n’est pas un Raspberry Pi 2, mais plutôt l’évolution finale du Raspberry Pi B.

Le Raspberry Pi B+ utilise toujours le même processeur que ses prédécesseurs, à savoir un Broadcom BCM2835, et embarque toujours 512MB de RAM. Voici les changements annoncés :

  • Des GPIO supplémentaires : le connecteur GPIO passe de 26 à 40 pins, tout en gardant la compatibilité avec le connecteur précédent : les pins sont situées aux mêmes places, garantissant le compatibilité avec les modules existants. Ce connecteur 40 pins permet également d’utiliser les vieilles nappes IDE 40 broches.
  • Des USB supplémentaires : les Raspberry Pi B+ embarque désormais 4 ports USB 2.0, au lieu de 2 sur le modèle B (et 1 sur le modèle A). Les périphériques USB devraient moins souffrir des problèmes de manque de courant et devraient bénéficier d’un meilleur « hotplug ». L’USB est cependant toujours partagé avec l’ethernet.
  • Micro-SD : le connecteur SD, qui posait problème, a été remplacé par un connecteur micro-SD bien plus robuste
  • Consommation réduite : les régulateurs linéaires ont été remplacés par des régulateurs à découpage, réduisant la consommation entre 0.5 et 1W
  • Meilleur audio : le circuit audio incorpore désormais une alimentation à bruit faible
  • Facteur de forme modifié : les USB ont été alignés sur les bords de la carte, la sortie vidéo composite a été déplacée sur le jack audio 3.5mm, 4 trous de montage ont été placés dans les coins de la carte, qui sont maintenant arrondis. Tous les connecteurs sont maintenant rassemblés sur seulement 2 côtés du Raspberry Pi.

mechanicalspecB+ bplus-gpio

Donc, en résumé, voici mon avis :

Points positifs

  • – le circuit d’alimentation modifié va grandement améliorer la stabilité du Raspberry, ainsi que l’utilisation de périphériques
  • – les GPIO supplémentaires sont une évolution non négligeable
  • – le nouveau facteur de forme améliorera l’intégration dans différents boitiers, en plaçant les connecteur de 2 cotés seulement
  • – l’audio amélioré

Points négatifs

  • pas d’augmentation de la puissance, alors qu’il existe de bien meilleurs processeurs (en double/quad-coeur par exemple) et que la board supporte en théorie 1GB de RAM. Le Raspberry reste en architecture armV6, c’est bien dommage. D’autres boards ont résolu ce problème de puissance limitée en changeant de processeur  (Banana, Beagleboard, etc…)
  • le passage de SD à micro-SD va rendre une bonne partie de nos cartes inutilisables
  • les boitiers existants ne seront pas compatibles avec le modèle B+

La Fondation confirme que le modèle B original sera produit et vendu tant qu’il y aura de la demande, mais la plupart des utilisateurs devraient normalement se tourner vers le modèle B+.

Le Raspberry Pi B+ est vendu au même prix que le modèle B classique, et est déjà disponible chez Farnell/element14/Newark ici, chez RS/Allied Components ici et en France chez Kubii ici (au prix de 34.99€)

About Captain Stouf

Spécialiste en systèmes informatiques, Développeur matériel et logiciel, Inventeur, Maker : électronique, Systems on Chip, micro-controlleurs, Internet of Things, Modélisation / Scan / Impression 3D, Imagerie...

5 thoughts on “Le nouveau Raspberry Pi-B+

  1. Mengpo
    15/07/2014 at 11 h 03 min

    Etant novice dans le domaine, je me demandais si changer le processeur (+ la partie graphique) de la raspberry n’impliquerait pas de changer les drivers et ainsi de devoir recompiler tous les logiciels et/ou les OS (côté utilisateur) pour cette nouvelle architecture ?
    Ne voulant pas perdre une partie de la communauté, cela expliquerait peut-être leur choix.

    1. Captain Stouf
      15/07/2014 at 13 h 58 min

      Effectivement, et je pense la même chose. Le b+ semble compatible a 100% avec les versions précédentes, c’est effectivement une bonne chose pour les novices.
      Le problème étant les boards concurrentes, qui ne sont de toute facon pas compatibles avec raspbian (exception de la banana) mais sont bien plus puissantes et offrent de nouvelles possibilités dont le raspberry b+ ne sera toujours pas capable (bureautique fluide par exemple).

      1. Mengpo
        16/07/2014 at 9 h 54 min

        Totalement d’accord ! Et c’est ce qui me freinait me concernant (outre mon novicisme dans le domaine 🙂 ).

        D’ailleurs je me posais la question de la compatibilité de la banana vu que le processeur (A10) est différent est-ce que cela ne pose pas des problèmes de compilation etc. et donc des incompatibilités ? J’avoue avoir du mal à comprendre jusqu’à quel point va cette compatibilité.
        Elle reste quand même la meilleure alternative du moment, si c’est la puissance que l’on recherche. De plus, la communauté et les devs ont l’air de bien bouger, en tout cas.,

  2. Pingback: Anonyme

Laisser un commentaire